Contactez-nous
Incite

Actualités

3 questions à Isabelle Garcia et M. Marquet

09/11/2012

Rencontre avec Isabelle Garcia, directrice du foyer Le Levain, et M. Marquet, son architecte.


Isabelle Garcia – Directrice du foyer de jeunes travailleurs Le Levain

Quel est le rôle d’InCité dans la création de ces nouveaux locaux pour Le Levain ?
InCité s’implique dans la création de ces logements en tant que coordinateur des travaux, et bailleur. InCité est propriétaire des lieux : le foyer lui verse une redevance.

Quelles sont les valeurs de ce lieu ?
Nous souhaitons mettre avant tout l’accent sur la mixité sociale. En effet, les habitants du foyer viennent de tous horizons. Nous accueillons principalement des travailleurs, mais aussi des jeunes suivant une formation, des étudiants, et même des demandeurs d’emploi.
Le foyer Le Levain n’est pas qu’un logement. C’est aussi un lieu d’accueil, d’écoute, d’accompagnement. Le personnel est présent 24 heures sur 24, et une équipe d’animateurs se tient à la disposition des habitants.

Comment voyez-vous l’avenir du foyer Le Levain ?
C’est une bonne question ! Je dirais que son futur est de toujours accueillir de nouveaux jeunes, sachant que ces logements sont temporaires. Les habitants restent en moyenne six mois, mais la durée légale d’occupation d’un logement peut varier d’un mois à un maximum de deux ans.


M. Marquet - Architecte du foyer

Quelle a été la dynamique du projet architectural au Levain ?
L’association a souhaité associer les jeunes au projet de réaménagement du lieu dès le départ. Mon cabinet d’architecture a donc fonctionné en équipe avec eux, à travers des ateliers thématiques. Pour moi, c’était une première : inquiétant au départ mais au final très enrichissant et valorisant.

Qu’avez-vous retenu de ces ateliers ?
Nous avons retenu de belles idées, comme le souhait de couleur un peu partout. Je retiens surtout une expérience humaine inoubliable. Les jeunes que j’ai rencontrés sont loin des clichés habituels sur les jeunes qui seraient autocentrés et individualistes. Ils ont fait preuve de beaucoup de générosité et de don d’eux-mêmes.

Quelles sont les idées force de la rénovation de ce lieu emblématique ?
A la façon d’un intérieur de bateau, nous avons créé des logements pratiques, avec tout à portée de main. Nous avons aussi tenu à conserver la pierre, tellement emblématique de Bordeaux et tellement belle. Au rez-de-chaussée, les arcades de l’ancien couvent sont mises en valeur, comme un clin d’œil au passé du lieu, un ancien couvent. Et enfin, cette cour intérieure qui donne sur un cœur d’îlot vert étonnant, en plein centre-ville !

ENVOYER CETTE PAGE | IMPRIMER
|